Interview

A lire un article réalisé en collaboration avec le site Prontopro.fr:

https://www.prontopro.fr/blog/photographe-avant-tout/


“Après des études de droit, intéressantes mais austères, j’ai préféré tenter ma chance dans un métier créatif, fasciné par les photos que je voyais dans les magazines spécialisés , surtout du noir et blanc. Je faisais déjà moi même les développements et tirages avec un agrandisseur dans la salle de bain, alors j’ai enchaîné avec une formation photo”.

Christian Rivière a commencé en 1986 comme photographe publicitaire, après s’être formé à l’ETPA. Il travaille avec des agences et des entreprises et offre divers services (photos en studio pour des catalogues, site internet, aussi reportages industriels dans des entreprises).

“J’ai rénové il y a 3 ans mon studio pour y accueillir également une clientèle de particuliers, pour les portraits et mariages, une partie galerie pour y exposer mes photos, et proposer à la location pour d’autres artistes”, fait-il savoir.



Christian, qu’est ce que vous aimez le plus photographier ? Pourquoi ?

Vaste question, surtout que je pratique autant la photo pour mon plaisir que professionnellement, j’ai toujours un appareil photo avec moi ! Chacun aujourd’hui, même avec un smartphone, peut se rendre compte que prendre une photo change la perception de la réalité : un joli paysage ne fait pas forcément une jolie photo, et un sujet a priori banal peut donner une bonne photo, si l’on a su voir une lumière, un cadrage, une composition d’éléments, une harmonie ou un chaos, en tout cas quelque chose d’autre : une photographie. Finalement une photographie c’est ce qui n’est pas visible à l’œil nu.

Alors pour répondre à votre question, je n’ai pas de sujet de prédilection, j’aime la diversité des sujets que la photographie permet de découvrir, du portrait d’une danseuse de flamenco à la prise de vue d’une machine dans une usine, et je suis comblé quand on me dit que c’est une belle photo !

Quels équipements d’éclairage avez-vous dans votre studio ? Quels sont vos conseils pour bien les choisir ?

J’utilise pour mes photos en studio des flash sur lesquels je peux adapter différents accessoires, principalement de larges boîtes à lumière qui produisent un éclairage doux, mais il peut être intéressant parfois de diriger un peu plus la lumière pour donner du caractère à un portrait. C’est là tout l’intérêt de l’exercice de la photo en studio, il n’y a pas de limite dans la créativité, même si pour ma part j’avoue préférer les éclairages simples et naturels, surtout si le tirage est en noir et blanc, j’adore !

Quels sont les différents types de photo corporate et institutionnelle ? Qu’est ce qui caractérise chaque type ?

La photo corporate et institutionnelle est une part importante de mon activité, et ses facettes sont très variées, l’entreprise doit toujours documenter sa communication pour alimenter ses publications, internes et externes : les portraits de dirigeants et collaborateurs, où le relationnel est important, il faut faire au mieux dans un temps souvent très court ; les reportages en entreprise, où il faut être à l’écoute pour saisir au mieux l’esprit de l’entreprise ; les reportages évènementiels, où il faut être réactif et discret ; les prises de vues produits, sur site ou en studio, qui demandent rigueur, précision… et créativité.

Pour ma part je m’adapte à chacune de ces prestations pour pouvoir offrir une réponse globale aux besoins de la plupart des entreprises, le but étant de leur fournir une photothèque complète. Chaque entreprise a sa personnalité, il faut prendre le temps de se connaître : en travaillant ensemble sur la durée, on gagne en cohérence et en efficacité. C’est cette relation que je privilégie avec mes clients.

Quels sont vos conseils et astuces pour réussir ses portraits d’entreprise ?

« Je vous préviens je ne suis pas photogénique, mais vous avez 2 minutes j’ai une réunion qui m’attends ». Voilà ce que j’entends souvent lorsque je dois faire les portraits d’un organigramme d’entreprise ! Les conseils que je peux donner à celles et ceux qui doivent subir cette « épreuve », c’est que vous devez faire confiance au photographe, qui va faire autant de photos que nécessaire, jusqu’au moment où vous allez lâcher prise.

Une astuce qui peut marcher : ne forcez pas votre sourire, mais imaginez vous plutôt en train de sourire, votre visage va s’éclairer, vous allez vous détendre… vous y êtes presque !

Un grand merci à Christian Rivière qui nous a donné quelques informations sur son activité de photographe. Si vous avez aimé cet article et que vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à faire un tour sur son site deuxiemestudio.fr !

Copyright © Christian Rivière photographe - conception: DeuxiemeStudio.fr - mentions légales